Thème : le bénévolat

26 coopérateurs/trices présents (es). 10 excusés (es).
Les 3 salariés de l’épicerie sont présents.

1re partie : Le contexte

Brigitte Backmann rappelle l’objet de la convocation de cette réunion autour du thème du Bénévolat au magasin.
Au fil des mois, malgré une augmentation du nombre de coopérateurs (165 actuellement), nous constatons une diminution importante du nombre de bénévoles dans le magasin. Une quinzaine d’entre nous seulement sont présents régulièrement à l’épicerie et pour le transport des cagettes et cartons en déchetterie (présence hebdomadaire, bi-mensuelle ou mensuelle). Les créneaux horaires des mercredis, vendredis et samedis matin sont difficiles à pourvoir. Dans une organisation optimale, nous aurions besoin de 12 personnes chaque semaine hors vacances des salariés.

Notre projet nécessite l’implication des coopérateurs à titre bénévole pour aider les salariés à l’épicerie. Nous souhaitons entendre les coopérateurs sur les raisons de cette désaffection et les moyens d’y remédier.

2e partie : Les différentes implications bénévoles possibles

Anne Porro évoque d’autres possibilités de s’investir bénévolement pour Commun’Epicerie. Le Conseil Coopératif, les diverses commissions : Travaux, Comptabilité et Finances, Communication, Relations Humaines (salariés et bénévoles), Produits/Achats, Animation. Les coopérateurs souhaitant nous rejoindre sont bienvenus. Remerciements aux trois salariés pour leur forte contribution à la bonne marche de l’épicerie.

3e partie : Le travail des 3 salariés

Bernadette Courgey rappelle que l’épicerie propose actuellement 1500 références de produits, soit le double par rapport à l’ouverture du magasin. Elle présente les tâches spécifiques et en évolution incombant aux salariés, le temps imparti correspondant. Elle a réalisé un mémo à destination des salariés et des bénévoles qui pourra être affiché et distribué . Ce document rappelle l’organisation des différentes tâches, l’utilisation du matériel et les procédures d’hygiène.

4e partie : Remarques de l’assemblée sur le bénévolat actuel et suggestions d’amélioration

Kevin Poirier lance le débat et accueille les paroles des bénévoles présents et excusés.
Rappel : il n’est pas possible d’être bénévole sans être coopérateur.

  • le bénévole est une force de proposition pour améliorer l’offre et le fonctionnement de l’épicerie,
  • le bénévolat est un échange : on donne, on reçoit. Que reçoit-on ?
  • il est plus facile de donner de l’argent que du temps,
  • certains sont coopérateurs et bénéficient de la remise de 5%, sans participer.

Sur le travail confié à l’épicerie :

  • d’une part des coopérateurs aiment participer au travail de l’épicerie,
  • d’autre part, on dit que les taches confiées aux bénévoles sont peu attrayantes (ménage), le rythme est soutenu surtout si on est seul, le travail est difficile (port de charges) et peut être stressant.
  • le manque de convivialité est mentionné, pas le temps d’échanger,
  • il faut trouver du plaisir au bénévolat à l’épicerie,
  • le travail au magasin est plus agréable à deux ; et ça laisse du temps pour discuter avec les clients,
  • quand un bénévole vient faire ses courses, il peut réaliser des taches ponctuelles (réassortiment, facing…)

Suggestions de l’assemblée

  • créer des binômes pour intervenir à l’épicerie
  • prendre davantage en compte l’humain : motiver, accueillir, accompagner et fidéliser les bénévoles,
  • être à l’écoute des insatisfactions,
  • dynamiser la Commission Animation trop peu active, afin de rendre le bénévolat plus attractif.
  • organiser des rencontres festives (repas, apéros…) pour améliorer la convivialité,

Sur l’intégration, l’aide et la formation des bénévoles

l’accueil et la formation des nouveaux bénévoles est à revoir.

Suggestions de l’assemblée

proposer des créneaux horaires avec accompagnement par un bénévole aguerri, ou assurer au nouveau bénévole qu’il ne sera pas seul lors de sa première séance à fixer conjointement.

Sur les horaires

  • les horaires de bénévolat sont peu attractifs pour les familles et les actifs,
  • quelques coopérateurs préféreraient une date imposée pour leur présence à l’épicerie,
  • être JOKER (intervenant ponctuel sollicité en cas de manque de bénévole sur un créneau horaire) convient bien à certains,
  • des personnes ne sont pas disponibles sur l’ensemble de la plage horaire.

Suggestions de l’assemblée

  • être plus souple sur la durée des créneaux horaires et accepter des personnes qui ne sont pas disponibles sur la totalité du créneau,
  • intégrer des bénévoles en dehors des créneaux prévus,
  • laisser la possibilité d’intégrer un créneau horaire déjà pourvu.

Sur le Framadate

l’outil d’inscription des bénévoles Framadate est peu intuitif, compliqué à utiliser pour certains. On note qu’il est difficile de se retrouver dans la liste.

Suggestions de l’assemblée

Renvoyer régulièrement le lien du Framadate et le mode d’emploi du tableau,
rappeler la possibilité de s’inscrire sur le Framadate auprès des salariés au magasin.

Sur la communication

  • malgré l’appel régulier aux bénévoles, peu de nouveaux bénévoles se manifestent,
  • il n’y a pas assez de communication visuelle au magasin concernant l’appel à la souscription au capital et au bénévolat.

Suggestions de l’assemblée

Améliorer la communication autour de l’adhésion pour stimuler la participation des coopérateurs,

Autres suggestions de l’assemblée

  • Renoncer aux 5% de remise si on n’arrive pas à donner du temps au magasin (décision laissée à l’appréciation de chacun)
  • réfléchir à l’intégration de nouveaux coopérateurs qui ne peuvent s’acquitter de l’adhésion à 100 euros.
  • étayer l’équipe s’occupant des cagettes/cartons,
  • rembourser les frais kilométriques des bénévoles qui effectuent des taches en dehors de l’épicerie (livraisons, déchetterie, déplacement pour aller chercher des produits…)
  • communiquer au magasin sur l’utilisation des cagettes en bois (feu de cheminée, jardin).

Suggestions du Conseil Coopératif

  • Constituer des équipes sur chacun des créneaux horaires, qui se gèrent de façon autonome, pour assurer une présence minimale de bénévoles.
  • continuer à laisser l’inscription ponctuelle possible sur le Framadate.

Un tableau est proposé en fin de réunion et les personnes s’inscrivent sur les plages horaires qui les intéressent. Des équipes sont ainsi constituées.

Nous proposons aux personnes absentes à la réunion qui souhaiteraient rejoindre une équipe de s’inscrire auprès de Brigitte Backmann et Anne Porro.

Nous prendrons en compte toutes ces remarques pour apporter des améliorations au fonctionnement du bénévolat. Encore merci pour votre participation .